Après l'arme, une ville, après la séparation il faut tenter de se cotôyer
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte de Dream Land School [IMPORTANT]

Aller en bas 
AuteurMessage
Le conseil des T
Compte Fondateur
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Contexte de Dream Land School [IMPORTANT]   Dim 3 Nov - 4:07

Contexte de Dream Land School
Head


Il fut un temps où télépathes et humains vivaient en harmonie. C'était il y a bien longtemps ma foi,
les humains étaient encore nomades. Ils mangeaient le blé de l'été, voyageaient
en cas d'hiver trop dur, élevaient des animaux avec tendresse même si certains finissaient dans leur assiette.

Parmi ces humains certains avaient des sortes de dons, on les appelaient " les souffleurs de pensées". Bien que mélangés aux humains, leur art s'apprenait de générations en générations de plusieurs familles. Et il restait relativement secret.

Malgré ces secrets, les humains n'en avaient pas peur et les petits télépathes
en plus de leur cours du soir avec leur famille côtoyaient les enfants humains en parfaite harmonie.

Les petits humains les appelaient les "bulles" car les rêves de différentes couleurs que les jeunes télépathes voyaient, pouvaient être reproduites très vite par les petits télépathes en bulles reflétant une image: C'était dès 3-4 ans où les enfants comprennent mieux le monde et commencent à avoir les cours familiaux, une sorte de rite, leurs" premières illusions".

Les humains et télépathes s'enrichissaient l'un et l'autre, ils avaient la même couleur de sang, la même humanité mais pas les mêmes  faiblesses ni forces. Par exemple un humain apprenait au télépathe à ne pas rester dans le monde de la pensée en contrepartie le télépathe lui faisait bénéficier de son don.

Les années passèrent et les dons télépathiques accrurent avec les générations, leur pouvoir évoluait, devenait de plus en plus fort. C'était un calvaire pour les enfants télépathes qui n'arrivaient pas à se contrôler mais aussi pour les humains qui commencèrent a en avoir peur.

Il fallait faire quelque chose. En ce temps là, une montagne d'Alsace ( aussi appelée Balon car son haut est plat) hébergeait une famille composée de télépathes et d'humains. Les seuls non frappés par cette "malédiction" semblant avoir touché les télépathes et cette peur commençant à emplir le cœur des humains.

Une rumeur disait que le chef de cette famille pouvait étendre son pouvoir à une telle puissance qu'il lui suffisait de fermer les yeux pour voir en son esprit chaque bulle de rêves produite par un télépathes jusqu'à 50 kilomètres. [ Code partie 1 : De l'espoir ]

Une autre disait que sa puissance l'avait rendu fou, et que c'est pour cela qu'il vivait encore avec les humains malgré les risques. Les télépathes commençant à être exclus des villages.

Pourtant ce jour-ci c'est un homme sain d'esprit qui descendit au village, accompagné de son fils télépathe et de sa fille et de sa femme non télépathes. Il avait avec lui une  trentaine de renards, que les habitants d'Alsace vénéraient en ce temps là croyant que ces animaux si discrets, si secrets, avec de grandes capacités d'adaptation, avaient pour destinée de garder les portes du paradis et de les ouvrir aux cigognes venues leur apporter les défunts.

Le télépathe demanda à parler au chef du village, un fermier qui exploitait le blé et fournissait du pain à chacun. Et qui avait un fils télépathe rendu malade par son don. Lui même avait pour pouvoir sa bienveillance, le don pouvant sauter des générations. Il demanda à voir l'enfant, il lui fit caresser la fourrure du canidé et étrangement l'enfant sourit comme revenant une seconde à la réalité.

Il expliqua son dessein aux villageois et aux autres télépathes. C'était sa fille sans don qui y avait pensé voyant son jeune frère souffrir le martyr mais semblant se calmer en la présence du renard nommé " Mouyou" qui leur tenait compagnie. Toute la famille avait contribué  à ce projet. Il s'agirait d'activer un lien entre les enfants télépathes et les renards un peu partout dans le monde, par presque tous les télépathes non touchés donc d'âge mur  pouvant apprendre cet art du lien.

Ce lien liera l'âme du renard à celui de l'enfant. Ainsi même quand le renard et l'enfant mourront âgés, le renard par ce lien se voyant augmenter sa vie; ce lien restera pour les futures générations. Les enfants partageront leur âme avec un renard qui ne sera vu que par eux et pourra voler, parler, vieillir avec eux mais aussi partager leur pouvoir et leur vision du monde et ainsi alléger le fardeau de leur don et les aider à se contrôler. Le renard sera invisible comme un rêve mais pourra à sa façon agir sur le monde, transmettant lui aussi des rêves à l'ordre de l'enfant. Étant en forme selon l'état de celui-ci. Bien que partageant l'âme de celui-ci, le renard aura sa propre autonomie de caractère, un compagnon de mauvais comme de beau temps.

Les télépathes et les humains n'aimaient pas la guerre. Voilà pourquoi ils acceptèrent.

La nouvelle mit dix ans à se répandre et à s'exécuter entièrement. Seulement tous les télépathes d’âge mûr donc  qui pratiquèrent cet art du lien moururent juste après, ayant épuisé leur vie en abusant de leur pouvoir démesurément. On érigea en Alsace un cimetière à leur mémoire et à celle de la fille non télépathe d'où venait l'idée.

Le secret de cet art du lien se perdit malgré cela  avec la mort de tous ses détenteurs.

Mais le lien resta. Et la légende aussi :
Tout télépathe malade car humain donc sujet aux cancers et autres maux humains allait donc en plus de parler à son renard lié à lui, par la pensée, en Alsace dans ce cimetière pour se soigner.

Même si cela marcha rarement et toujours sans miracle mais par chance la légende resta. L'Alsace était la terre promise des télépathes.

C'est ainsi que les siècles de paix et de guerres passèrent. Mais télépathes et humains collaborèrent pour la paix.

Les temps changèrent, les Humains aussi, télépathes compris, cet Éden fut corrompu, non par Pandore mais par le temps et surtout la peur.

La deuxième guerre emporta beaucoup d'humains et de télépathes.

Des familles constituées aussi bien de télépathes que d'humains firent bien des dégâts.

La haine...Elle appartenait aussi bien aux humains lambdas qu'aux télépathes, ils obtenaient chacun un prix équivalent en ce qui la concernait. La peur...Peur d'une autre guerre...peur d'autres horreurs séparèrent humains et télépathes qui commencèrent à vivre sans se mélanger.

Car la différence leur faisait peur car la guerre les avaient marqués, car l'odeur de la mort régnait encore en chacun d'eux.

Puis, en début 1998, il arriva un accident qui déclencha le malheur, sinueuse bête qui rend obscur les cœurs: Un train dérailla, il contenait des humains et des télépathes, de toutes classes sociales, de tous pays qui comme chaque année devaient se rendre à un congrès qui déterminera comment chacun pouvait tenter de vivre, et avec pour but que ce soit en harmonie.

Tous moururent, le criminel fut-il télépathe ou humain ? Personne le sut jamais. Les deux groupes se renvoyèrent la balle et l'Horreur recommença.

Un souffle gris, un gris d'orage, sombre et menaçant poussa des bulles transparentes, envoyés par des Terrifiants un peu partout dans  le monde se propagea. Puis les bulles emportées par le souffle terrorisant, au déclenchement des télépathes éclatèrent et répandirent le chaos.

Ces rêves horribles tuèrent plus d'un humain lambda au mieux par manque de sommeil, au pire par une grande vague de suicides face à la folie meurtrière qu'entraîna ces rêves mais aussi de nombreux Télépathes.

D'autres souffles meurtriers suivirent.

Dans le même élan, les gouvernements humains avaient aussi attaqué, déployant des moyens militaires énormes ainsi que de vastes technologies dont des matériaux, sortes de casques annihilant les dons télépathiques,  la mort de milliers de télépathes enfants, bébés, adolescents, adultes, victimes tout autant que les humains de tous les âges.

Cela allait finirent en bombe nucléaire tuant tout le monde. Quand...

Partout dans le monde des télépathes et Humains ayant résisté à la guerre qu'on appelait " Passeurs d'espoir" car ils aidaient chacun télépathes ou non à vivre, cachaient les enfants dont beaucoup en Alsace à Mulhouse où toute la population s'était soulevée contre ces temps sombres des deux cotés, peut-être en souvenirs des temps anciens qui avaient réussi à remettre l'harmonie en ces lieux. Ce mouvement immense enclencha une trêve et des discussions suivirent en Milieu 2009.

Une école fut construite, une école où télépathes et humains dés trois ans vivraient ensemble en harmonie à nouveau. Du moins c'était le rêve que le conseil des T, qui s'était créé suite aux discussions avec de nombreux télépathes et humains lambda, représentant chacun par deux ( 1 télépathe et 1 humain) chaque pays du monde.

Cette école n'était encore qu'un projet et n’accueillait pas plus de 600 élèves, vu son ampleur tout de même considérable malgré sa petite envergure face au monde, il fallut trouver un endroit.

Il y avait d'immenses forêts en Alsace et  Mulhouse était pour tous une ville emblématique.

On construit l'école là bas, le projet mit 2 ans à aboutir, puis en périphérie de Mulhouse  l'école vit le jour en 2012.

Son directeur était renfermé et encore jeune à 35 ans en 2015, il avait sa propre vision des chamboulements. Mais peu à peu, voyant l'école prospérer, il sortit de sa solitude et apprit beaucoup aux enfants élèves humains comme télépathes.

Mais la haine et la méfiance rodaient toujours, chez des humains comme chez des télépathes, pas tous mais elle continuait. Si bien que des Terrifiants ( Nom donné aux télépathes qui haïssaient encore les humains ) et Humains haineux voyant encore tout télépathes avec peur et colère, se détestaient toujours malgré une  présence militaire ,de télépathes et humains, érigée par le Conseil des T, assez forte mais en civil pour n'effrayer personne et un code civil appelé code TH ( Télépathes-humains) punissant toute attaque, tout racisme quel que soit le groupe.

Si bien que l'école se fit passer par tous les moyens possible et imaginable, pour télépathes et humains comme une école privée de futurs élites.

Les élèves devaient rester discrets qu'ils soient Humains ou télépathes car comme le dit Hayao Miyazaki dans " Le Vent se lève" :

Il faut tenter de vivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land-school.forumactif.com
 
Contexte de Dream Land School [IMPORTANT]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Post School :: Règlement :: Règlement et contexte :: Contexte-
Sauter vers: