Après l'arme, une ville, après la séparation il faut tenter de se cotôyer
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Dim 6 Oct - 21:12









Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le gris d'un ciel où nos fées disparurent...



Comment combattre la peur ?
Comment combattre l'horreur ?
Comment ne pas pleurer de terreur ?
En pensant que la nuit le soleil fuit...


    Adrien avait les yeux rivés sur le CV du futur professeur. L'ancien étant retraités depuis deux jours. Il avait mis toute la nuit à traduire cet anglais qui n'en était pas un. Et avait légèrement de la fièvre. Harry, son renard rouge aux yeux d'or, gémit fatigué. Il devait faire passer un entretien à cet homme pour voir si il avait les compétences requises pour cet emploi. Il essuya la sueur de son front, déjà vérifier si il parlait bien l'anglais standard et l'allemand étant donnée qu'il serait professeur de langues, ensuite vérifier qu'il avait au moins un niveau 4 de télépathie car il allait l'enseigner aux plus âgés. En cas de besoin le directeur l'assisterait ( même si quitter son bureau lui nouait le ventre), mais comme avait dit Nicolas son ami qu'il avait connu sur un forum RPG : « Gâcher ton haut niveau pour des broutilles, tu ne trouves pas ça stupide? ») La dispute s'était terminée par des excuses mutuelles bien que Adrien gardait cette remarque en travers de la gorge !

    Un centaure ? Stupide ? Non mais cet imbécile d'esprit du vent allait voir de quel bois il se chauffait ! Oui le RPG ça marque à vie...

    Il s'approcha de la porte et allait saisir la poignée avant de reculer terrifié. L'extérieur ne voulait que du mal aux télépathes même maintenant. Il soupira et alla sa fenêtre ouverte, seul contact avec l'extérieur. Des enfants jouaient dans le parc se passant un ballon, de là Adrien si il se concentrait entendait leurs pensées :


    * Tu viens au cours de chant ?*

    * La barbe ! Je sèche et toi ? *

    Mais soudain une voix venue de nulle part résonna dans la tête des gamins qui ne devaient pas avoir plus de douze ans.

    * Allez vous préparer avant que je me fâche ! *

    Terrifiés, les enfants filèrent en cours. Oui il veillait sur eux, tous ces jeunes télépathes qui n'avait que cet endroit où se former, mais il le faisait de loin. Et cela le rendait malade bien qu'il fasse bien son travail...Mais en cas d'urgence il sortait malgré sa peur...Il se souvint d'une discussion avec Nicolas à propos d’Élise, sur Skype,  il devait avoir seize ou dix-sept ans :

    * Nicolas l'esprit du vent : Tu l'aimes ?
    Adrien le centaure :
    Nicolas l'esprit du vent : ça veut dire oui ? 8D
    Adrien le centaure : Ouais
    Nicolas l'esprit du vent : Cool *_* *

    Pour Nicolas tout était jeu et il n'y avait pas de peur, Nicolas était original mais n'avait jamais fait preuve de méchanceté et c'était un ami fidèle. Pour Adrien...repenser à cela lui donnait envie de pleurer.  Cependant, il voulait protéger ces enfants...en sortant plus souvent. Pas tout le temps mais assez pour qu'ils sachent que cette figure lointaine était là pour eux.

    Il sortit la photographie de David d'un tiroir de son bureau. Et sourit. Dire qu'il allait avoir dix ans et était déjà dans les rêves médians. Seul David ne provoquait pas en lui cette vague de panique qui le paralysait. La peur...Il repensa alors à sa mère, à ses cris et larmes qui le suppliait d'arrêter d'être télépathe. Puis il revit en son esprit sa mère délirant au sol après sa première onde mentale qui s'était étendue sur 50 kilomètres, qu'il avait fait sans faire exprès dans la panique à 5 ans.

    La pièce était à présent remplie d'un souffle gris et le renard glapit terrifié. Le télépathe ferma les yeux et pensa à une musique de piano qu'il avait composé, si douce et talentueuse que le gris devint vite rose et le renard les aspira d'un glapissement heureux.

    Le directeur s'assit à une chaise de son bureau et murmura à son renard :


    « Il faudra avoir moins peur, Harry, pour leur apprendre à tous à  ne pas avoir peur. »

    Il caressa la tête au duvet rouge de l'animal et sourit. Le renard émit un petit bruit d'aise. Le directeur après avoir grignoté un biscuit et bu un café apportés par Anate (un vieux télépathe japonais qui avait trouvé refuge à cette école) ce matin, se remit au travail. Puis vers midi il envoya ses travaux à sa secrétaire par internet et décida d'aller jouer un peu de son piano.

    La porte s'ouvrit soudain, il sursauta et le couvercle du clavier du piano se referma sur ses doigts.


    « Papa tu t'es fait mal ? » s'inquiéta David presque dix ans.

    Retenant un cri de douleur, le directeur enleva ses mains et les secoua dans un rire :


    «  Plus de peur que de mal »

    Mais le regard inquiet de David lui rappela que son fils était lui aussi télépathe, bien moins puissant mais télépathe. Et qu'il avait donc «  entendu » sa douleur. Il choisit la méthode qui marchait le mieux pour rassurer l'enfant : il lui chatouilla le ventre dans un :


    « Je t'ai déjà dit de prévenir avant d'entrer ! Toi tu connais le mot de passe non ? »

    L'enfant éclata de rire, d'un rire si grand qu'il peuplait l'espace de souffle rose, que Harry le renard d'Adrien et Poufi le renardeau de David se bataillaient en glapissant  comme deux chiens sur un os.


    « Tu vois que mes mains marchent bien ! » sourit le père avant d'arrêter de chatouiller David.

    David acquiesça heureux.


    « Récite moi donc tes leçons ! » dit doucement le père.

    Les yeux de David brillèrent de joie :


    « En pensées ? »

    Le père acquiesça das un soupir ne comprenant pas pourquoi cela rendait David si joyeux. David mangea ensuite avec son papa, lui racontant le chant qu'il adorait, le solfège qui était de plus en plus dur mais où il se débrouillait, jeudi étant un jour consacré à l'art. Puis il aborda le sujet du dessin de cet après-midi avec une grimace. Le père l'encouragea cependant à continuer les efforts.

    David, deux heures plus tard rejoignait sa classe. Il allait fermer la porte mais son père lui dit de la laisser entrouverte. Et il ne comprit pas pourquoi il ressentit des pensées d'espoir venant de David.
    Puis il se remit au travail dans un soupir.

    Une heure plus tard, Harry glapit et on frappa à la porte entrouverte. Mais le directeur avait senti la voix mentale du nouveau professeur depuis de longues minutes, celle ci étant forte.


    «  Entrez Monsieur Levy ! » dit-il dans un très bon anglais.

    Il détestait cela mais il allait bien falloir qu'il s'y fasse. C'est son travail après tout...

                 
Tableau

  • Par Lou (David et Adrien ici) ^^

HRP

  • A toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Dim 6 Oct - 21:59


Mitchell était un peu angoissé aujourd'hui. Il avait eut plus de 30 heures de vol pour partir de son pays adoré jusqu'en Europe, plus exactement, en France. Et en plus du temps de vol, il y avait le décalage horaire. Il devait y avoir environ 10h de décalage entre les deux pays, mais Mitchell était tellement épuisé qu'il était quasiment incapable de s'en rappeler parfaitement. Il avait discuté avec le directeur de l'école de télépathes située en France, dans une région dans l'est dont il avait légèrement oublié le nom. Une ville appelée...Mulhouse...un truc du genre. Mais impossible de mettre un nom sur la région ou cette ville était située... la fatigue. Enfin. Il avait un entretien avec ce directeur dans cette école pour un poste de professeur d'anglais et d'allemand. Il avait choisi un poste a sa portée, vu que la langue française lui était quasiment inconnue...

Après être arrivé a l'aéroport d'une ville appelée Strasbourg... Et la région c'était l'Alsace. Mitchell chercha la prononciation et dit a voix haute:


« Al...Alsayce...? »

Ça ne devait sûrement pas être ça... Mais bon, peu importe. Après être sorti de l'aéroport, il chercha un endroit pour prendre de la monnaie française et prendre un taxi en direction de cette ville, Mulhouse. Il eut du mal a en trouver, demandant son chemin a un peu tous les gens qu'il voyait mais réussit et partit en direction de cette ville au nom étrange en taxi.

Ce trajet avait dû mettre une heure. Bon ça avait coûté un peu cher mais c'était le seul moyen. Enfin bref. Une fois dans la ville il chercha son chemin seul, ne voulant pas demander ou était l'école de télépathe. Il était très prudent, il ne connaissait pas les Français et ne savait pas leur avis par rapport aux télépathes. Donc, au bout d'un loooong moment de recherche, de 40 cailloux le faisant trébucher a cause de la fatigue, Il avait réussi a trouver cette école. Il y avait un monsieur devant la porte de l'école, un gardien sûrement. Il l'aiderait forcément. Il soupira et s'approcha du monsieur, disant:


« Excuse me! G'day mate! I should meet the head teacher of this school, can you let me in? »["Excuse moi! Bonjour l'ami, j'ai rendez vous avec le directeur de cette école, tu peut me laisser rentrer?"]

Bon... A mon avis l'homme devait avoir compris que la moitié de la phrase a cause du vocabulaire et de l'accent mais il le laissa rentrer sans répondre. Mitchell le remercia du regard et rentra. Bon, ça ne devait pas être difficile a trouver, ce bâtiment principal, mais ça avait l'air grand. Effectivement, il se perdit un peu mais finit par trouver le batiment. Style Européen et compagnie. Hmm. Bref, Il y rentra et chercha le bureau du directeur, se perdant cette fois dans les couloirs. Il finit par trouver une porte entrouverte d'ou des voix sortaient et attendit la permission pendant que Sapphire, son renard bleu, glapissait.

«  Entrez Monsieur Levy ! »

Mitchell hocha la tête et ouvrit la porte, disant:

« G'day, sir. »
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Sam 12 Oct - 20:15









Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Pour cinq minutes de plus !



Il voulait seulement dormir un peu...




    « G'day, sir. »

    La personne qui avait parlé était un homme, enfin ça pas besoin d'être télépathe pour le deviner. Il avait des cheveux blonds et des yeux bleus, Adrien  ne prit même pas le temps de sonder son esprit. Il avait eu les informations essentielles depuis qu'il l'avait localisé en pensée : Niveau santé : Bonne à part qu'il semblait angoissé et épuisé et que ses pensées ne correspondaient pas à l'anglais qu'utilisait le directeur. Mais là, tout de suite, le directeur n'avait qu'une seule envie : Dormir. Mais il devait vérifier les compétences de cette personne avant de retrouver ses dossiers, dur dur. Empêchant un bâillement ostentatoire, le directeur dit en anglais :


    « Asseyez vous mon brave, Anate va nous apporter du café ! »


    Oui, le café, la boisson des dieux. Peu après un vieil homme arriva deux tasses en main. Le directeur remercia en pensées, mais juste après cette fois le directeur ne put empêcher un bâillement. Mince ,se dit-il, mais il essaya de garder sa fierté malgré la nuit blanche, après tout l'esprit du tout nouveau professeur était aussi fatigué que lui.


    « Bien alors vous voulez être professeur ? »  
     

    Cette fois ci le directeur avait utilisé un parfait allemand pour le tester et surtout car le jeune homme ne semblait pas parler français vu ses pensées. Il dit en anglais :


    « Nous vous demandons de donner cours d'anglais et d'allemand à nos élèves, j'ai lu votre CV et je n'y vois pas d'inconvénient mais je me dois quand même vous faire passer un petit test ne serait-ce que pour m'assurer que vous maîtrisez assez bien la télépathie pour perfectionner le niveau des grands songes, nos plus vieux élèves ! »


    Le directeur pensa alors en allemand :


    *Pour ce travail vous devez avoir au moins 50 voix mentales qui est le minimum de niveau en fin de la dernière année de Dream School! *


    Il fit défiler ses voix mentales sur cette phrase passant par tous les tons de voix aiguës comme graves...Pour le directeur, elles se comptaient par centaines.

    Puis il dit, cette fois ci à voix haute, en anglais, alternant les deux langues pour tester le niveau de la nouvelle recrue :


    « Nous allons à présent parler en pensées exclusivement, cela doit venir tout seul ! Et sans trop se concentrer pour enseigner aux plus âgés ! »


    Il sourit alors malicieusement disant en allemand:


    « Je vais ensuite tester votre barrière mentale , si elle résiste plus de trois minutes vous avez le niveau ! Mais je ne vous demande pas de briser la mienne ! »


    Le directeur sourit, il savait cela impossible, il était un trop puissant télépathe pour qu'on lise en lui s'il ne le voulait pas.

    Il ajouta alors dans un sourire malicieux en anglais :


    « Nous pouvons commencer Monsieur Mitchell ? Si vous réussissez vous aurez le niveau pour le poste ! »


    Il sursauta un instant et dit en allemand:


    « Ah une dernière chose ! »


    Il sonda l'esprit du futur professeur-télépathe une minute mais n'y trouva aucune forme d'hostilité. Il sourit c'était juste une formalité mais avec les terrifiants elle était nécessaire.


    * Bien commençons ! * pensa, en anglais, le directeur.

                   
Tableau

  • Par Lou ^^( alias David et Adrien Olonaie)

HRP

  • A toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Sam 12 Oct - 23:00


Lorsqu'il rentra dans le bureau de ce directeur, Mitchell le détailla de part en part, même si l'homme était assis. Blond aux yeux marrons, et plutôt grand. Il devait être plus grand que Mitchell. Bon, il n'allait pas se mettre a être jaloux, il s'en fichait un peu a vrai dire. Il vit bien après être rentré que le directeur était épuisé lui aussi. Enfin épuisé... Il n'avait pas le poids de 30h d'avion et 10h de décalage horaire lui...Bref. Il était quand même fatigué, Mitchell l'avait vu retenir un bâillement.

« Asseyez vous mon brave, Anate va nous apporter du café ! »

Mitchell hocha la tête. Entendant le nom, Anate, il se dit que cet homme n'était pas français lui non plus. Mais il ne parvenait pas a savoir d'ou il venait tellement il était crevé. Bref. Il s'assit et répondit:

« Ta, sir. »[Merci Monsieur]

Peu après, il entendit du bruit derrière lui. Un homme âgé venait de rentrer dans le bureau avec deux tasses remplies de café. Mitchell fit un léger sourire et dit un simple:

« Ta. »

Il remarqua ensuite le directeur bailler mais ne dit rien, car il n'était pas dans une position pour le faire. Enfin. Il remarqua ensuite que le directeur avait parlé en allemand:

« Bien alors vous voulez être professeur ? »

Il le testait donc... Mitchell hocha la tête. Il avait bien compris ce qu'il avait dit. Puis il l'écouta a nouveau parler, cette fois en anglais classique:

« Nous vous demandons de donner cours d'anglais et d'allemand à nos élèves, j'ai lu votre CV et je n'y vois pas d'inconvénient mais je me dois quand même vous faire passer un petit test ne serait-ce que pour m'assurer que vous maîtrisez assez bien la télépathie pour perfectionner le niveau des grands songes, nos plus vieux élèves ! »

Mitchell hocha a nouveau la tête. Il avait un sourire ses lèvres. Il ne savait pas si le directeur essayait de le piéger, mais il avait beau être fatigué, il savait encore parler sa langue natale et la langue qu'il avait apprise durant son adolescence, l'allemand. Cette fois il entendit le directeur penser en allemand, avec beaucoup de voix différentes:

*Pour ce travail vous devez avoir au moins 50 voix mentales qui est le minimum de niveau en fin de la dernière année de Dream School! *

Mitchell hocha la tête, souriant toujours. Soudainement, il vit un sourire sur les lèvres du directeur qui dit en allemand:

« Je vais ensuite tester votre barrière mentale , si elle résiste plus de trois minutes vous avez le niveau ! Mais je ne vous demande pas de briser la mienne ! »

Malgré la fatigue, le kiwi pouvait tenir 3 minutes, ce n'était pas un problème. Mais cette fatigue ne le laisserait pas tenir plus de 6 a 8 minutes. Aussi lui avait il demandé juste avant de parler automatiquement par pensée sans se concentrer.

*3 minutes, aye? That's cracker.* pensa il en utilisant plusieurs voix[3 minutes, hein? C'est bon.]

« Nous pouvons commencer Monsieur Mitchell ? Si vous réussissez vous aurez le niveau pour le poste ! »

Mitchell hocha la tête et allait pour se préparer, mais fut interrompu par une phrase en allemand du directeur:

« Ah une dernière chose ! »

Le Néo Zélandais pencha la tête jusqu'à ce qu'il sente le directeur sonder ses pensées. Surement pour voir si il voulait du mal a l'école. Non, ce n'était pas dans ses projets. Et le directeur l'appris en souriant. Puis pensa:

* Bien commençons ! *

Mitchell se prépara et entoura son esprit d'une barrière pour empêcher le directeur de savoir le contenu de ses pensées. Ça marchait bien. Il arriva a tenir les 3 minutes, même plus que 3 minutes. Mais a partir de 5 minutes, il sentait la barrière faiblir. D'habitude il tenait beaucoup plus longtemps, mais la, il était tellement épuisé, et le directeur forçait un peu dessus pour voir sa résistance. 5 minutes 30... 6 minutes... Il avait tenu jusque la. Mais a 6 minutes 30, sa barrière se brisa, faisant ressentir un choc dans l'esprit du blond. Quelques pensées s'échappèrent, montrant une dispute entre ses parents, une des plus graves disputes qu'il avait vu petit. Mais Mitchell réussit a rétablir une barrière fragile mais qui coupa toute pensée.

Malgré la barrière, le kiwi était angoissé et espérait qu'il ne fasse pas une crise de spasmophilie d'un coup comme ça en plein milieu du rendez vous. Il regarda le directeur dans les yeux, comme si de rien n'était et attendit la réaction du directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Mar 22 Oct - 15:56









Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Réapprendre à voler...



La lumière m'invite...La pénombre est remplie...



    Le directeur soupira et sourit à Mitchell.

    « Tout va bien ? »
    demanda t'il en anglais.

    Mitchell semblait choqué. Et Adrien lui dit dans un murmure :


    « Vous savez chacun a des peurs qui le paralysent...Mais il faut avancer tout de même en essayant de ne pas se casser la figure trop de fois et doucement tout doucement trouver son chemin. »

    Le directeur s'étira et alla à sa fenêtre les mains derrière le dos. Il resta silencieux un moment avant de dire:

    « Ma mère détestait mon don et ce qu'on en faisait. Et vous aimez vous votre don Monsieur Levy ? »


    Mais cette phrase n'attendait pas de réponse.


    « Je crois que les humains lambdas nous en ferons encore voir. C'est pour ça qu'il faut oser entrer dans la lumière. Celle du jour. Dans le champs près de la forêt. Il faut choisir sa voie. Quitte à se faire tuer ou menacer chaque choix requière un engagement. Chaque engagement demande un choix. Rester dans le passé ne sert à rien. »

    Ce  murmure en anglais fut suivi d'un petit sourire espiègle.


    « Je n'ai pas assez dormi cette nuit, vous non plus Monsieur Levy n'est ce pas ? »


    Il étira ses membres fourbus et alla s'assoir en sortant une bouteille de Whisky dont il se mit un fond de verre, il fit de même pour Mitchell.


    « Prenez ça va vous requinquer ! » sourit-il.

    Le renard rouge aux yeux d'or grogna.


    « Voyons Harry tu sais bien que c'est occasionnel. » s'exclama le directeur d'une voix douce, rassurante envers son renard.

    Mais déjà le directeur se levait, verre en main, et Harry le suivit des yeux.


    « Quand l'automne fond,
    Où iras-tu ?

    Loin très loin des vasques perdues,
    Aux mille montagnes,
    Pays de cocagne,
    Ambiance chahuteuse,
    Foule ensorceleuse,

     Quand l'automne fond,
    Où iras-tu ?

    Toi qui a cru à la liberté,
    Te voilà penaud et paumé,
    Toi qui a cru à l'espoir,
    Comme la nuit on souhaite voir le soleil dans le noir,

    Quand l'automne fond,
    Où iras-tu ?

    Là où les oiseaux ne sont plus,
    Là où le soleil a cessé,
    On va tout faire repousser,
    On va franchir le haut muret,
    Et vous rejoindre,
    Humanité... »

    Un petit rire blasé suivit cette chanson en français que Mitchell n'avait peut-être pas compris. Le directeur jeta son verre dans le lavabo auquel il n'avait pas touché et murmura en anglais :


    « Foutaises ! Nous sommes bien plus humains que certains humains. »


    Il s'aperçut soudain qu'il s'était énervé et soupira :

    « Désolé. »

    Il se rassit à son bureau et dit en anglais :


    « Je pense que vous savez  déjà ceci Monsieur Levy, le plus dur pour un télépathe est de mentir. C'est pourquoi nous avons des bracelets pour que nos peurs les plus profondes nous envahissent moins facilement. »


    Il sourit d'un sourire rassérénant :


    « Vous avez le poste. Mais mettez le bracelet... Le niveau mental et la force de celui-ci peut parfois agrandir les sensations comme la peur ou la colère. Vous êtes un bon télépathe et je ne souhaite pas vous voir flancher devant les élèves. »


    Un regard du directeur insuffla une pensée dans l'esprit du nouveau professeur :


    * Tout ira bien.*


    Puis soudainement comme l'hiver chasse l'automne il redevint sérieux :


    «  Nous avons des responsabilités Monsieur Levy ! Nous ne devons Jamais montrer nos faiblesses aux enfants. Ils ont déjà trop souffert, le mieux est de leur apprendre à survivre au mieux, se fondre dans la masse...C'est tout ce qu'on nous a proposé. C'est tout ce qui est possible. La violence des terrifiants est absurde. La violence tout court est absurde. »


    Le directeur  regarda longuement le renard de Mitchell.


    « Vous avez un beau renard. »
    Finit-il par dire.

    Puis il fouilla dans son bureau et en sortit un  dossier dans un paisible :


    «  Avez-vous déjà eu votre emploi du temps Monsieur Levy ? »



                 
Tableau

  • Par Lou (David et Adrien ici) ^^

HRP

  • A toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Dim 8 Déc - 0:01

Il entendit le soupir du directeur et secoua la tête pour se calmer mais le directeur lui parla, voyant bien son expression choquée:

« Tout va bien ? »

Mitchell hocha la tête, voulant faire bonne figure, n'aimant pas montrer ses points faibles. Il était a un entretien, ce n'était pas le moment de montrer de mauvais souvenirs venant de son passé, de se montrer faible.

« Vous savez chacun a des peurs qui le paralysent...Mais il faut avancer tout de même en essayant de ne pas se casser la figure trop de fois et doucement tout doucement trouver son chemin. »

Le kiwi le fixa, ne répondant pas, le regardant s'étirer, se lever et se mettre a la fenêtre, pour parler encore un peu:

« Ma mère détestait mon don et ce qu'on en faisait. Et vous aimez vous votre don Monsieur Levy ? »

...Pourquoi il lui posait cette question? C'était pas dans les questions d'un rendez vous d'embauchement...

« Je crois que les humains lambdas nous en ferons encore voir. C'est pour ça qu'il faut oser entrer dans la lumière. Celle du jour. Dans le champs près de la forêt. Il faut choisir sa voie. Quitte à se faire tuer ou menacer chaque choix requière un engagement. Chaque engagement demande un choix. Rester dans le passé ne sert à rien. »

Mitchell ne bougea pas d'un pouce, penchant juste la tête d'un coté. Il cru remarquer un léger sourire sur les lèvres du directeur, mais peut être avait il juste rêvé.

« Je n'ai pas assez dormi cette nuit, vous non plus Monsieur Levy n'est ce pas ? »

Il hocha la tête, même si il se demandait si le directeur le remarquerait vraiment. Enfin, c'était pas grand chose d'important.

« Prenez ça va vous requinquer ! »

Il vit le directeur prendre deux verres, et une bouteille de Whisky. Il prit le verre que le directeur lui passait en souriant, et lui répondit a son tour par un sourire. Mais le renard du directeur ne semblait pas d'accord lui.

« Voyons Harry tu sais bien que c'est occasionnel. »

Ce directeur n'avait pas l'air de sortir de l'alcoolisme pourtant... Il le regarda se lever et l'écouta se mettre a chanter:

« Quand l'automne fond,
Où iras-tu ?

Loin très loin des vasques perdues,
Aux mille montagnes,
Pays de cocagne,
Ambiance chahuteuse,
Foule ensorceleuse,

Quand l'automne fond,
Où iras-tu ?

Toi qui a cru à la liberté,
Te voilà penaud et paumé,
Toi qui a cru à l'espoir,
Comme la nuit on souhaite voir le soleil dans le noir,

Quand l'automne fond,
Où iras-tu ?

Là où les oiseaux ne sont plus,
Là où le soleil a cessé,
On va tout faire repousser,
On va franchir le haut muret,
Et vous rejoindre,
Humanité... »

Bon, il ne comprit pas grand chose aux paroles... Mais il entendit le rire du directeur et eut un sursaut lorsque celui ci jeta son verre plein dans l'évier et s'écria:

« Foutaises ! Nous sommes bien plus humains que certains humains. »

Le kiwi ne bougea pas d'un pouce, ne voulant pas énerver ce directeur encore plus.

« Désolé. »

Mitchell secoua la tête, pour lui dire que ce n'était pas grave.

« Je pense que vous savez  déjà ceci Monsieur Levy, le plus dur pour un télépathe est de mentir. C'est pourquoi nous avons des bracelets pour que nos peurs les plus profondes nous envahissent moins facilement. »

Il hocha la tête, il avait bien vu aux personnes passant dans le couloir qu'ils devaient porter des bracelets. Il regarda le sourire du directeur et l'écoutait parler en hochant la tête:

« Vous avez le poste. Mais mettez le bracelet... Le niveau mental et la force de celui-ci peut parfois agrandir les sensations comme la peur ou la colère. Vous êtes un bon télépathe et je ne souhaite pas vous voir flancher devant les élèves. »

Mitchell voulu dire que ça n'arrivera pas, mais il n'en eu pas le temps, il sentit une pensée dans son esprit, une pensée rassurante venant du directeur:

* Tout ira bien.*

Il se détendit après cette pensée, si bien que le retour au sérieux du directeur le surprit:

«  Nous avons des responsabilités Monsieur Levy ! Nous ne devons Jamais montrer nos faiblesses aux enfants. Ils ont déjà trop souffert, le mieux est de leur apprendre à survivre au mieux, se fondre dans la masse...C'est tout ce qu'on nous a proposé. C'est tout ce qui est possible. La violence des terrifiants est absurde. La violence tout court est absurde. »

Le blond hocha la tête mais vit que le directeur ne le regardait plus mais regardait son renard, Sapphire, qui glapit plutôt fort.

« Vous avez un beau renard. »

« Ta sir. You too. »["Merci Monsieur, vous aussi"]

«  Avez-vous déjà eu votre emploi du temps Monsieur Levy ? »

Mitchell fixa un moment le dossier que le directeur venait de sortir et finit par répondre:

« No, I don't. »["Non, je n'en ai pas"]
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   Ven 27 Déc - 19:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le directeur ouvrit le dossier et en sortit un bracelet bleu clair magnifiquement soigné dans sa fabrication, en lettres bleues foncées était tissé dessus un numéro : « 909 » L'employeur sourit en disant que ce chiffre était un signe de reconnaissance entre télépathes de Dream School et aussi un moyen d'emprunter à la bibliothèque de l'école pour son travail ou pour son loisir.

Monsieur Olonaie le donna au professeur en lui recommandant de le mettre le plus souvent possible pour éviter tout accident, accroché à ce bracelet il y avait une petite clef si petite qu'on aurait dit un pendentif, si belle qu'elle brillait au soleil. Le directeur Olonaie expliqua qu'il servait pour ouvrir le portail.

Puis il confia son emploi du temps au professeur :



Emploi du temps:
 

« Vous travaillerez trois jours par semaine j'ai conscience que le mercredi sera assez chargé et difficile avec les différents groupes mais deux assistants vous aideront ! Et si vraiment vous ne vous en sortez pas envoyez moi un mail je vous assisterai le mercredi. »


Le directeur soupira, il allait devoir sortir de son bureau dans ce cas mais il n'était pas le genre d'homme à faire mal son travail, donc si besoin il sortirait de ses appartements malgré la peur qui lui tiraillait le ventre  :


« Je conçois que l'adaptation ici sera difficile, nouveau pays, nouvelle classe... »


Il sourit à Mitchell en lui tapotant l'épaule amicalement puis reprit son sérieux froid :


« Mais vous y arriverez. Au cas ou je vous redonne mon mail ! »

Il prit une carte et griffonna son mail professionnel dessus avec son nom : Monsieur Adrien Olonaie
au dos de la carte. Puis il la tendit au nouveau professeur.

Jusque là il avait parlé en anglais avec une facilité surprenante, on distinguait à peine son accent français, il n'avait pas bafouillé ni fui, il avait joué son rôle, le directeur était fier de lui.


« Ah oui j'oubliais ! »


Le directeur sortit une clef USB de son bureau et la tendit à Mitchell :


« Ce sont des leçons pour vous aider à perfectionner votre français pas à pas, au cas où les plus jeunes auraient besoin d'une traduction. »


Le directeur sourit, le professeur ne lui faisait pas peur, cela l'étonnait un peu...lui qui avait peur de l'extérieur mais au fond il était heureux de se reconnaître en cet homme, plongé dans l'inconnu, un inconnu où il n'avait jamais pensé être autrefois.

Le directeur se leva et tendit la main :


« Bien je ne vous retiens pas plus longtemps Monsieur Levy ! Vous commencez demain,vendredi,  de 16 heures à 17 heures en cours de télépathie niveau 4 avec les plus grands ! En attendant une chambre vous attend au dortoir des professeurs. Le téléphone et l'ordinateur portable avec internet y sont déjà installés, il y a aussi la radio. »


Il avait dit cela, en anglais, dans un sérieux ahurissant mais on sentait derrière ce froid une certaine sympathie.

Il serra la main à Mitchell et sourit avant de lui donner un plan de l'école et de lui dire, toujours en anglais, comment accéder aux dortoirs.


« En cas de besoin demandez, Dream School est assez grand mais on trouve toujours quelqu'un pour nous aider ! »


Il raccompagna Mitchell à sa porte et la referma dans :
«  Bon courage ! » cette fois en français.

Puis il se redirigea vers son bureau puis se ravisa, il avait besoin d'un pause ne serait-ce que de quelques minutes, et il se mit à jouer sur le petit piano près de son lit en mezzanine, ses mains rebondissant avec talent et aisance sur le clavier. Il jouait avec délicatesse une chanson de Françoise Hardy, une chanteuse française qu'il aimait bien depuis des années. Ces notes au piano lui rappelaient sa femme, cette blessure en lui, lui qui croyait avoir dépassé tout ça...la musique lui rappelait à la manière d'une gifle.

Quand il cessa de jouer, il murmura en français:


« Il n'y a pas d'amour heureux... »


Son renard glapit inquiet, il se contenta de lui sourire, un sourire triste... Il caressa la tête du renard rouge aux yeux d'or et retourna travailler à son bureau.

Y-aurait il un amour heureux ?

[HRP : Rp fini]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien professionnel de télépathes [ PV: Mitchell Levy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Post School :: Archives :: Vieux Rps-
Sauter vers: