Après l'arme, une ville, après la séparation il faut tenter de se cotôyer
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Théodule Wolff

Aller en bas 
AuteurMessage
Théodule Wolff
Elève de Dream Land School/ Admin-Mouyou
Elève de Dream Land School/ Admin-Mouyou
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 02/02/2013

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Classe/Travail: Petits rêves
Numéro d\'étudiant: 248

MessageSujet: Théodule Wolff   Lun 27 Mai - 10:33

Théodule Wolff


Qui suis je ?

Nom : Théodule
Prénom : Wolff
Surnom : Théo
Nationalité : Alsacienne (et si, c’est une nationalité !)
Âge : 5 ans
Genre : Garçon
Catégorie : Élève-Télépathe de Dream school
Orientation : Bi
Fonction : Petit rêve
Numéro de bracelet: 248
Nom du renard et sa description en une phrase : Mouyou est un renard au pelage roux clair, petit et goinfre.
Source de l'avatar: Black butler/ Ronald Knox / Théodule Wolff
Classe sociale: Moyenne
Description de l'habitation ou de la chambre:
La chambre de Théo est au troisième étage, comme tout ceux de sa classe. Il y a un bureau dans un coin, une petite bibliothèque de l’autre côté. Dessus, il y a des albums divers, presque flambant neuf car il ne les lit pas. Exception faite de ceux d’en bas qui sont les SIENS, c’est à dire ceux achetés par mamie et papi. Il y aussi les jouets offerts par maman ou le quick.
Bien entendu il y a un lit, tout au fond de la salle, posé contre le mur. La couverture est celle de Winnie l’ourson, c’est bête il n’a jamais regardé ce dessin animé. Le livre l’attend en haut de l’étagère mais il ne sait pas lire. A côté de lui se trouve le poste de radiocassette, qui va finir par se couvrir de poussière à ce rythme. Il y avait deux oreiller, un pour lui et un pour Teddy, son ours en peluche. A côté se trouvait une petite table de nuit et dessus, une veilleuse ainsi qu’une photo de sa mère.
A côté du bureau, il y a l’armoire avec ses vêtements –assez standards- et une petite poche de lavande car il aime bien cette odeur. De l’autre côté, à côté de la bibliothèque donc, il y a un coffre à jouet. Généreusement offert par l’académie, avec une dizaine de jouet à l’intérieur. Les jouets donnés, pas les siens. C’était en grande partie pour cela qu’ils étaient séparés. Bon, soyons précis, dans ce coffre on pouvait trouver :
-Une poupée, enfin un poupon, sans cheveux, quelques habits simples, avec seulement le torse mou et blanc.
-Un premier jeu de société nommé croque-carotte qui semblait amusant mais qu’il n’avait jamais pu ouvrir, faute de partenaire.
-Un second nommé kokodaki, constitué de cartes et qu’il n’avait jamais compris.
-Trois petites voitures, une rouge, une jaune et une bleue.
-Un grand ballon multicolore, pour jouer dehors
-Une corde à sauter assez sobre
-Une petite mallette de docteur, dont la moitié trainait à l’extérieur et qui servait principalement à soigner Teddy
- Un yoyo rouge vif qu’il n’avait jamais réussi à utiliser
-Un jeu pour monter une petite maison
-Un avion en bois.
Finalement, au niveau couleur, il n’y avait pas de grande différence avec les autres chambres : de la moquette bleue, un papier peint vert. La fenêtre avait des rideaux jaunes. La porte était beige et se trouvait à côté du radiateur blanc.


 
Et de l'autre côté ?

Pseudonyme : Jamie
Age et brève présentation (facultatif) : Je vais avoir 21 ans bientôt eeet… Je ne sais pas me présenter
Double compte ?: Pas encore
Ce que je pense du forum: Il est super, surtout maintenant qu’il est fini.
Pourquoi je me suis inscrit: Parce qu'y a une méchante dame bleu qui m'a forcé à le faire ;o; /PAN/ hum, nan, sérieusement, parce que je connais la fondatrice.
Ce que je dois dire suite au règlement: [validé par David ^^]



Caractère

Théodule, dit Théo pour la plupart des gens –mais qui a eu l’idée de lui donner un pareil nom, je vous le demande ?- est un petit garçon de –pratiquement- cinq ans. Assez timide et renfermé, il ne parle pratiquement pas et se promène toujours aves sa vieille peluche en forme de Teddy bear (oui vous savez l’ourson !). Mais pour plus de détail sur ce jouet, il faut regarder dans la description…
Généralement, il mordille son oreille (qui est donc toute mâchouillée et mouillée) quand il s’ennuie. Il suce encore son pouce (mais c’est normal à son âge me direz vous). Pour en revenir en langage, les rares fois où il ouvre la bouche, il n’en sort que quelques mots assez inintelligibles ou alors hors contexte. C’est qu’en fait, il est dysphasique.
De son impossibilité à dialoguer avec les autres résulte qu’il est replié sur lui même. Il préfère passer par l’odorat et le toucher (voir le goût mais c’est un peu plus compliqué à mettre en place). Il dort assez souvent mais peut également se défouler quand il a fini sa sieste. De cela découle qu’il écoute peu en classe et qu’il n’a pas de très bonne notes.
Cela ne veut pas dire qu’il ne pense pas ou qu’il est bête ! Attention, loin de là ! Il comprend très bien ce que vous dites (maintenant faut que vous l’intéressiez sinon il vous enverra paître mais c’est un autre soucis). Dans sa tête, il y a souvent de grandes histoires avec Mouyou (le renard) et Teddy (le petit ourson). Il faudrait juste que vous pouviez lui ouvrir la tête pour aller le voir…

Physique

Théo est petit. En même temps, c’est normal, il est assez jeune. Il est doté de cheveux blonds, même si ses racines tendent sérieusement vers le brun, allez savoir pourquoi. Ils sont coupés courts et mettent du temps à pousser. Pour ses yeux… ah ah… Eh bien ils sont censés être vert. J’ai dit censé car comme tout être humain, cela change en fonction de l’éclairage et peuvent se montrer plutôt jaune-vert. Mais en théorie c’est vert. Bon ok, ne retenez que vert.
Sa silhouette… est plutôt normal pour un enfant de son âge. Il a une démarche un peu maladroite et souvent endormie, surtout quand il n’a pas eu son quota d’heures de sommeil.
Ses habits habituels sont pantalon et t-shirt. Pour dormir, il met une sorte de robe de nuit blanche, que sa mère lui a acheté (pourquoi est une autre question et demeure sans réponse). Mais il ne ressemble pas vraiment à une fille.
Il est toujours accompagné de Teddy, un ourson en peluche, doté d’une fourrure brune. Autour de son cou est ficelé un grand ruban rouge, un peu mordillé sur les bords. D’ailleurs, son oreille également est mordillée et souvent mouillée.
Son renard, mouyou, est orange claire, sauf le bout de sa queue et l’intérieur de ses oreilles qui sont plus foncées. Il est également un renardeau, à l’image de Théo (qui est un enfant, hein, pas un renardeau). Il a un caractère assez joueur et peut se montrer gourmand. Mais il est très câlin et sa fourrure est donc toute douce, comme celle d’un doudou.
D’ailleurs il est grande rivalité avec Teddy.



Histoire


Avant de raconter l’histoire de Théo (qui ne prendrait de toute façon pas beaucoup de place, il a quatre ans je vous signale !), il serait plus judicieux de parler de ses parents. Ou plutôt de sa mère. Marinschen Wolff, alsacienne pure souche (comprenez par là qu’une partie de ses ancêtres étaient français ou allemand voir les deux en même temps). Née dans une famille assez strict et commune, dans la petite ville de Schlettstàdt, Sélestat pour tous les non-alsaciens. Cadette d’une famille de deux, fille de professeure, elle avait suivi l’exemple de son père en enseignant elle aussi. Ce qui l’avait rapidement fait déchanter lorsqu’elle s’était retrouvée dans une zep, de l’autre côté de l’alsace, dans le chef lieu de Colmar. Néanmoins, outre le fait qu’elle enseignait à une bande de kougelhof –enfin de gâteau quoi-, elle s’était très bien intégré dans son quartier, rue du muscat.

Un jour, alors qu’elle allait acheter des bretzels à la boulangerie du coin, elle fit la connaissance d’un homme de son âge, plutôt charmant. Je ne décrirais pas ici tout ce qui se passa dans les mois suivant car… c’est une romance quoi ! Sans coup de foudre et amour interdit –ca, ca n’arrive jamais dans la réalité-. Un an après le début de leur relation, ils étaient comme cigogne dans un même nid. Elle s’aperçut alors qu’elle était enceinte et accoucha plusieurs mois plus tard d’un petit garçon… qui n’était pas Théo. Je vous ai eu ? Non ? Bon pas grave… Cet enfant était le frère ainé de Théodule, il s’appelait Hans. Et était né avec des poumons en choucroute. Accessoirement…

Plus sérieusement, le premier fils de Monique était doté d’une santé très fragile et un capteur à pneumonie et autres merdes respiratoires. Cela entraina très vite un suivi régulier, quelques hospitalisations et un épuisement moral du couple. Deux ans suivirent avant que ne vienne Théodule. Nom qui signifiant littéralement l’esclave de dieu au passage. Encore un bon départ dans la vie. C’est à ce moment là que son père décida de prendre la poudre d’escampette et profita d’une promotion de l’autre côté du Rhin : en Allemagne. N’étant pas mariés, ni déclarés à la mairie, Marinschen se retrouva alors complètement isolée. Par honte, elle ne dit rien à ses parents (elle avait 28 ans tout de même ! Ce n’était plus une enfant !) et encore moins à son frère et retroussa les manches. Néanmoins, la situation n’était pas simple et son cadet finit rapidement par lui causer des ennuis.

En effet, il était anormalement silencieux. Il ne pointait rien du doigt et pleurait peu. A 18 mois, alors que son frère gazouillait déjà au même âge, il ne disait rien. Il mit du temps à parler et c’était toujours incompréhensible par l’entourage, à part son frère et sa mère qui avait l’habitude. En réalité, il était dysphasique. Mais cela, elle ne le savait pas et cru que c’était sa faute, qu’elle avait fait une erreur. Elle déploya une énergie folle à essayer de l’ouvrir au monde, notamment en l’emmenant dans des lieux culturels ou des parcs, des jardins botaniques. Elle privilégia l’odorat et le toucher, car cela marchait très bien. Notamment l’odeur de lavande que dégageait le linge après la machine. Il allait souvent se cacher dans le lavoir de la maison et restait allongé contre les draps, dans la corbeille. D’ailleurs il passait une bonne partie de ses siestes dedans. De son côté, il ne se rendait pas réellement compte de son don de télépathe. Il captait parfois des rêves mais ne le comprenait pas bien. Quand aux pensées, il n’y prêtait pas vraiment attention. Seul son renard, baptisé Mouyou car c’était le seul bruit que Théo faisait en le voyant, était concret à ses yeux. Il était un de ses amis de jeu avec Teddy, l’ourson en peluche qu’il avait reçu quand il était petit. Et Monique avait bien trop de soucis pour faire attention au jeu de son fils.

Le déclic se fit le jour de la saint Nicolas. Ils étaient tous trois allé au marché de noël, profiter des illuminations, des maennelles pour les petits et du pain d’épice pour elle. Mouyou les suivait de près et regardé d’un air gourmand le petit gâteau que tenait Théo. Il y avait pleins de décorations, de stands, de manèges également. Hans courait dans tous les sens, sous l’œil inquiet de sa mère qui ne tenait pas à ce qu’il retombe malade. Son frère le suivait de près.

-Regarde Théo, le sapin !

L’enfant leva la tête pour voir le grand arbre mais autre chose attira son regard. C’était une épaisse fumée rose. C’était toutes les rêveries qu’inspiraient ce lieu et les rêves que faisait Noël.

-‘Oïse !
-Mais non, vert ! corrigea l’aîné.
-Naa ! ‘Oïse, oïse ! s’énerva-t-il en désignant le nuage.
-De quoi tu parles enfin ?
-Les garcons ? Est ce que quelque chose ne va pas ?
-Théo agit bizarrement maman ! Il dit que le sapin est rose.

Ce dernier se sentit extrêmement frustré de ne pas être compris, se mit à pleurer sous le regard agacé des passants. Marinschen, qui se sentait gênée, le prit dans ses bras et le ramena à la maison.
Cet incident fit naître en elle des soupçons. Et si son fils était autiste ou psychotique ou quelque chose du genre ? Elle ne savait pas grand-chose en la matière et cela l’effrayait. Pas pour elle, non. Elle avait connu pire avec son fils ainé. Mais pour Théo. Elle prit rapidement contact avec le nouveau pédiatre du quartier.
Les enfants allaient rarement chez le pédiatre, pour une raison très simple : Hans allait souvent à l’hôpital et toutes les visites de routine se faisaient là bas. Pour les rares vaccins qu’avait du avoir Théo, c’était la même personne qui s’en était occupé. Mais elle ne pouvait pas le déranger pour un enfant qui n’était pas son patient et qui semblait avoir un problème important, pas quelque chose que l’on pouvait faire en cinq minutes.
Or ce médecin était un télépathe. Il vivait caché à cause des persécutions qui avaient eu lieu dans le passé. Le récit du marché de noël lui mit la puce à l'oreille. Il fit passer quelques test au petit et confirma vite qu'ils étaient pareils. Il expliqua donc la situation à Marinschen.

Après de longues hésitations, il fut décidé que Théo soit pensionnaire de l’école.
C’est ainsi que l’enfant arriva à Dream Land School.







Dernière édition par Théodule Wolff le Ven 1 Mai - 17:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conseil des T
Compte Fondateur
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: Théodule Wolff   Mer 29 Mai - 17:24

Bienvenue
Théo
sur Dream Land School !
Ton Histoire est cohérente, agréable à lire et l’orthographe est bonne ^^
Donc…roulement de tambour :
Tu es à présent validé !
Tu peux à présent RP.
N'oublie pas de réserver ton avatar : ICI

Encore bienvenue !
Le staff de Dream Land School

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land-school.forumactif.com
 
Théodule Wolff
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la politique ca peut aussi être ca!
» Procès et sorcellerie
» Bonne fete Prophete et Monseigneur Ligonde!!!
» (m) NAT WOLFF/AU CHOIX
» First day, first meeting. [Pv: Alec Wolff]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Post School :: Présentation du personnage :: Présentation :: Présentation acceptée-
Sauter vers: