Après l'arme, une ville, après la séparation il faut tenter de se cotôyer
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Mar 30 Avr - 21:49

Lukas n'avait pas envie de se lever ce matin. Enfin, il n'avait jamais envie de se lever le matin. Il préférait rester dans sa chambre, a dessiner, ou s'introduire dans la cuisine et...cuisiner. Ou faire de pate fimo, regarder son plafond...se rendormir. Pour toute la journée. Mais la il se leva, très péniblement, mais il se leva. Une demi heure plus tard. Ce qui était le minimum pour lui. Il se leva donc, s'habilla et tout, puis s'assit a son bureau pour dessiner. Dessiner durant un quart d'heure seulement. Trop court. Un quart d'heure plus tard, il cacha ses dessins. Il prit un peu d'argent, pour un livre ou quelque chose comme ça, et passa rapidement dans la cuisine prendre un truc a manger. Après il sortit de l'école et fit un peu le tour de la ville. Il trouva soudainement une librairie, et y rentra, cherchant un truc qui lui plaisait. Mais il n'y trouva rien. Il en ressortit et trouva un magasin d'ustensiles de cuisine cette fois. Il y rentra, et chercha des moules a gâteaux de différentes formes. Il en prit certains, ce que l'argent qu'il avait prit lui permettait d'acheter et alla a la caisse:

« Bonjour, je prends ça. »

Le vendeur hocha la tête, dit bonjour et donna le prix de l'ensemble. Lukas paya, dit un rapide au revoir, et partit vite avec le sac. Il s'était soudainement sentit oppressé dans ce magasin, avec surement pleins de gens qui n'aimaient pas les télépathes, qui pourraient très bien faire comme l'homme lui avait fait durant son enfance. Cet homme avait tout changé en lui, il a un mutisme sélectif a cause de cet homme. Par chance, la il avait réussi a parler, a ce vendeur, mais c'était très rare. C'était en partie pour ça qu'il ne voulait pas sortir. Lukas courut dans la rue, et une fois qu'il eu trouvé un endroit un peu vide, il s'assit sur le sol et ne bougea plus, recroquevillé, comme si cela servait a prendre moins de place. Comme si comme ça, personne ne le verrait. Personne ne lui ferait plus de mal. Plus jamais. Les gens passaient, ne le regardaient pas. Et tant mieux. Ça le rassurait. Il se releva ensuite, et se mit a marcher tranquillement, toujours un peu angoissé. Soudainement quelqu'un s'approcha de lui. Le jeune garçon eu un mouvement de recul et regarda la personne qui lui demanda, ne semblant pas avoir remarqué qu'il était méfiant:

« Excusez moi, savez vous ou est la gare? »

Mais Lukas ne répondait pas. Il n'y arrivait plus du tout. Son mutisme agissait maintenant et il lui était impossible d'ouvrir la bouche. La personne le fixait et commençait a s'impatienter. Elle ne comprenait pas.

« Bon vous pouvez pas me répondre?! Vous êtes muet ou quoi?! »

Lukas se mit a trembler et partit en courant.

« Hé! »

Lukas courait sans s'arrêter. Il trébucha soudainement et tomba violemment sur le sol, devant une espèce de chapiteau bizarre. Personne ne réagit. Lukas commençait a faire une crise d'asthme et n'arrivait plus a bouger. Donc impossible de prendre son inhalateur. Si cela continuait, il allait perdre le contrôle de son don, et cela lui attirerait pleins d'ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Mer 1 Mai - 21:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adrien rêvait la tête posée sur une pile de dossiers de son bureau :

*
«  Le centaure partait en chasse sur ses terres, il se sentit pesant et triste. Il aurait aimé parler à l’esprit du vent son ami. Il traça une flèche sur le sol montrant aux petites fées terrestres le chemin à suivre. C’était son devoir de veiller sur chaque vie. Il regarda une fleur et sourit en se baissant humant son odeur.

Il marcha longtemps jusqu’au désert de sable.

Puis il entendit un éternuement. Il s ‘approcha mais tout avait disparu.

Il se dit que c’était une fée qui devait avoir perdu son chemin et il s’inquiéta. Tout était désert ici. Du sable rien de fertile.

«  Il y a quelqu’un ? » cria-t-il.

Mais personne ne lui répondit. Soudain il hurla. Son cœur avait fait comme un bond quand un souffle avait pressé son épaule.

[ HRP: A toi esprit du vent ^^] »

« L’esprit du vent s’ennuyait ferme, aujourd’hui il n’avait pas envie d’enlever d’une bourrasque les chapeaux des lutins ou de gêner le vol des fées en soulevant leurs vêtements…

Il n’était pas d’humeur.

Et ce fichu centaure qui ne venait pas ! Au lieu que lui s’ennuyait ! C’était un outrage.

Et puis il était malade depuis hier une fée bleue rodait dans les parages et il était allergique aux fées des sources.

Soudain:

«  Il y a quelqu’un ? »


L’esprit du vent eut un sourire de prédateur et s’approcha discrètement avant de faire hurler le centaure de surprise en se posant sur son épaule.
Il éclata de rire alors…que une fée apparut et qu’il éternua de plus belle.

[ HRP: A toi fée bleue ^^] »

«  J’avais peur dans ce désert où j'étais perdu,e il y avait fait très froid cette nuit. Et aucun ruisseau aucune rivière à veiller.

Tout n’était que sable…

J’avais peur de rencontrer les autres esprits il faut dire j’étais une fée très timide ! Mais quand ce pauvre esprit du vent éternua je ne pus que m’approcher pour lui porter secours.

« Vous allez bien ? » m’inquiétai-je…. »*

Adrien se réveilla en sursaut et mit quelques seconde à émerger, ce rp était son premier bon pas un des meilleurs mais un début…Il essuya son visage plein de sueur avant que les dossiers des élèves ne lui fasse réaliser qu’il n’avait plus treize ans.

Il avait un peu de fièvre, il avait veillé tard…la fatigue.

Le renard rouge aux yeux d'or le regarda longuement inquiet. Il rit.


«  Ne t’en fais pas Harry ne t’en fais pas! »

Pourtant du haut de ses 35 ans il regrettait cette époque de rêve et d’insouciance et surtout de solitude inexistante à présent, il était seul dans cette tour d’ivoire à diriger une école dont il ne voyait les élèves qu’en photographie sur les dossiers.

Mais c’était son choix et la peur était plus forte que la tristesse.

Harry gémit.

«  Ne t’en fais pas Harry! » dit-il à son fidèle animal, probablement que sans lui parler il deviendrait fou.

Harry alla plus loin et Adrien recommença le dernier dossier à mettre à jour.

Soudain une voix lui parvint:


* Papa à l’aide à l’aide ! *

Il sursauta :

«  David ? »

Non ce n’était pas possible l’onde semblait lointaine et David n‘avait pas une telle puissance psychique.

Il soupira et décida de faire une pause.


«  Trop de travail … » maugréa-t-il.

Il surfa sur internet et tomba par hasard sur « Fantastique Island » le Rpg qui l’avait accompagné une bonne partie de son adolescence. Il s’étonna et cliqua sur le lien. Le site était censé être fermé mais un certain «  Ogre de l’orage » l’avait repris.

Il s’empressa d’allumer Skype et bippa Nicolas . Nicolas qui dormait près de son ordinateur se réveilla au bruit en sursaut.

Il bailla et écrivit:


«  ET OH Centaure ! Aie un peu pitié il est six heures du mat là! »

Adrien écrivit doigt tremblant:


«  Le fo fo forum est réouvert! »

Nicolas mit un smiley souriant et écrivit:


«  Ouais un pote dans l’informatique à convaincu la fonda de le laisser le rouvrir ! C’est cool non ? Maintenant si ça ne te gêne pas j’aimerais aller pioncer ! »

«  Euh oui bien entendu! » écrivit rapidement Adrien avant de fermer Skype.

L’onde mentale lui parvint de nouveau plus forte comme une claque:


«  Papa à l’aide …cirque …à l’aide ! »

A présent bien réveillé il hésita à sortir et si son fils était en danger ? Il resta là deux bonnes heures devant la porte comme un enfant n’ose pas rentrer dans sa salle de classe.

Dans une inspiration il ouvrit la porte…Personne…


«  Papa à l’aide …cirque …à l’aide ! » recommença l’onde mentale qui lui sciait les tympans.

Il courut sortant de Dream School sans parler à personne, son cœur battant déjà d’être sorti de son antre. Et il entra dans la ville , il se mit sans cesse à changer ses voix mentales, il en avait des centaines, pour ne pas être repéré…Il ne devait plus y avoir d’incident…

Soudain il arriva devant le cirque étouffé par les ondes de la foules qu’il percevait mieux que tous les télépathes réunis…Et reprit son souffle.


«  Da Da David… » bredouilla-t-il;

Soudain des ondes de peur en plus des siennes lui parvinrent et il vit un jeune homme aux longs cheveux argentés à terre, l’adolescent étouffait.

Il s’accroupit et vit le médicament à terre.

Il lui administra maladroitement, il n’avait plus beaucoup l’habitude de voir des gens.

«  Ça Ça va mieux ? » bredouilla l’adulte.

Pourvu qu’il puisse sauver David et rentrer vite dans son bureau loin des ondes mentales qui lui sciaient le cerveau tant sa puissance de captage était puissante…et l’étouffait. Au moins n’avait-il pas l’impression de devenir fou comme quand il ne maîtrisait pas son don trop fort…pour son cerveau, qu’il avait tout de même après d’exténuant efforts appris à contrôler même si il préférait éviter la foule.

[HRP: a vous ^^]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Jeu 2 Mai - 18:06


  • Dans le désespoir absolu, je continuerai à te chercher Elryc #


    Toujours aussi obsédée, des rêves de son frère qui l’enivrait, la rumeur de cet étrange cirque l’avait fait revenir à terre. Il fallait absolument qu’elle rencontre le maximum de personnes télépathe pour ne serait-ce qu’avoir un minuscule indice sur la vie d’Elryc. Peut-être avait-il changé de nom ? Tout comme elle. Elle n’en doutait pas, il était futé aussi. Vagabondant dans les rues de Mulhouse, elle était armée d’une ombrelle blanche qui lui permettait d’avoir de l’ombre en ce temps de chaleur. Elle était habillée d’une de ses habituelles robes mélangeant l’époque victorienne et le moderne. Ses talons résonnaient avec le cliquetis des pas dans l’étroite ruelle. Le visage inexpressif, elle cherchait ce fameux cirque. Première étape : prendre contact avec celui-ci étant donné qu’elle n’avait pas réussi à obtenir un simple rendez-vous avec cet abominable directeur. Ne se préoccupait- t’il pas du sort de ces élèves ? En tout cas, elle pensait que cela donnait une mauvaise image d’avoir un proviseur cloisonné entre quatre murs… De nos jours les adultes agissaient comme des enfants en n’acceptant pas de se confronter au ciel et à la terre.

    Trottinant sur le pavé des rues, elle remarqua plusieurs boutiques, elle resta plantée plusieurs longues secondes devant un antiquaire. Il y avait cet étrange miroir qui l’hypnotisait, son propre reflet où à certains moments elle avait l’impression de voir les traits du visage de son frère. Encore Elryc…Ou était-il ? Il devait avoir chaud ici en France…

    En sortant de l’étroite ruelle, elle sentit des voix, où plutôt eu cette impression d’en entendre. Interpellé, elle commença à s’agiter et à augmenter la vitesse de sa marche. Difficile de se dandiner avec ses hauts talons, elle ressemblait à une sorte de dinde qui ne savait pas marcher. La rue déboucha sur une sorte de grande place, parsemait de verdure et d’animaux divers entourant un grand chapiteau qui était d’une des couleurs les plus vives : le rouge. Des triangles jaunes ressortaient parfois du lot, sans réfléchir elle pénétra dans le cirque. Personne ne surveillait l’entrée après tout. En entrant, elle avait l’impression d’être entrer dans un autre monde, si grand et spacieux qui pouvait dire qu’un tel espace se trouvait ici de l’extérieur. Eblouie par les projecteurs, elle ferma ses yeux bleus et plaça son ombrelle devant.

    « Cirque de Mulhouse ! Je cherche mon frère Elryc Pettersen, savez-vous où est-il ? »

    *Welcome in the circus miss Pettersen*, résonna un grave écho dans sa profonde pensée.

    Elle se retourna d’un bond, l’air septique sur le visage. Elle était prise dans une sorte de rêve, à peine avait-elle posé le pied dedans. Des sons et des images apparurent, des taches de couleurs qui jouaient dans l’espace et virevoltaient autours d’elle. Un mal de crâne atroce, elle cru voir une sorte de magicien au delà. L’avait-il compris qu’elle était aussi une télépathe ? Probablement… Elle avait si mal, comme si on pressait sa cervelle. Il fallait que cela cesse immédiatement. Elle lâcha son ombrelle et fixa immédiatement cette espèce de magicien dans les yeux. Les illusions disparurent aussitôt. Elle mordit sa lèvre, elle s’était faite avoir comme une bleue sur ce coup-ci, elle qui avait eu par le passé tant d’expérience dans ce domaine. Ayant trompé des hommes d’affaires, s’amusant avec leurs désirs et leurs idées, elle se sentait comme une souris chassée par le chat. Impitoyable, d’un coup de revers elle était devenue si faible psychiquement. Elle lança une vague de pensée diverses *Ou êtes-vous ?*, *Je déteste le genre humain*, et surtout *Je cherche mon frère…*.

    Aucune réponse

    Bredouille, elle sortit. L’extérieur semblait d’or et déjà plus animait que lorsque elle était entrée. Des trapézistes s’entraînaient derrière, le maître du lion dans la cage apportait des nouveaux morceaux de viande. Et surtout, une foule curieuse s’était aventurait derrière le guichet pour prendre des billets. A la mode ce cirque, comme quoi les rumeurs avaient remontées sa notoriété comme quoi il était tout simplement magique. Tout simplement absurde selon la nordique. Ce cirque ne faisait voir que le côté plaisant des télépathes, il faudrait plutôt qu’il impose son propre pouvoir sur la ville. Enfin c’est ce qu’elle espérait. Au loin elle aperçut un visage qu’elle avait longtemps cherché…ce n’était pas son frère, mais peut-être le billet pour le retrouver au plus vite. Le proviseur était enfin sorti de sa cage. Un sourire malveillant se dessina sur son visage, comme si elle avait un plan en tête. Elle avait dégoté mieux que le cirque, le directeur qui se faisait tant désiré. Lui aurait sûrement beaucoup d’informations. Enfin c’est ce que la Norvégienne espérait pourvoir obtenir. En examinant de plus près, elle le voyait aidé une personne…un élève d’après ce qu’elle pouvait suggérait selon les ondes perçues. Elle décida d’attendre un peu et d’échafauder un plan pour aborder cet adulte. Oui, mais comment ? Et plus inquiétant encore…avait-il entendu ses pensées ? Elle secoua sa tête et un recula d’un pas. Peut-être devrait-elle retourner au cirque ? Au moins pour récupérer son ombrelle. Mais à vrai dire le magicien lui avait foutu une sacrée frayeur et elle préférait ne pas tenter le coup d’être repris dans une illusion encore plus dangereuse. En tout cas pas maintenant...

    Elle sentit tout à coup quelqu’un s’accrochait à son bras, elle tourna vivement les yeux et reconnu l’uniforme du dompteur de lion. C’était sa chance. Elle hurla.

    «LACHEZ-MOI !-»

    Le dompteur sembla s’excuser immédiatement et répéta quelques phrases comme quoi elle gênait l’entrer du cirque avant de prendre congé suite à son cri qui semblait crier ‘au pervers’. Au moins son cri avait attiré l'attention de toutes les personnes...



# Color : blueviolet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Jeu 2 Mai - 20:59

Lukas entendit soudainement un petit bruit de chute et remarqua que son inhalateur était tombé de sa poche et éloigné de sa portée. Super. Il n'était pas dans la mer-bleue. Il voyait flou, mais pouvait apercevoir que les gens ne se stoppaient pas, ne se demandait pas pourquoi il était la, par terre, en train d'agoniser. Sincèrement, ils n'en avaient rien a faire, mais il n'avait pas confiance en ces gens. Certains, beaucoup, allaient lui faire du mal. Soudainement, il remarqua qu'une personne différente des autres, un peu craintive, paniquée. Mais cela était très faible, a cause de l'état de Lukas. Il sentait la personne s'approcher et entendit a peine un nom:

« Da Da David… »

David? Il cherchait quelqu'un? Mais pourquoi,lui, il se posait cette question alors qu'il était en train de s'étouffer? Sa vue faiblissait, il n'entendait presque plus rien. Il allait mourir la, alors? Mais, cela n'était pas prévu comme ça. La personne effrayée l'avait remarqué et s'était approché de lui. Accroupie, la personne avait prit l'inhalateur et Lukas sentit qu'on le lui administrait. Alors la personne ne le connaissait pas, mais le sauvait. Pourquoi? Ça lui ferait quoi, qu'il meure ou non, a cette personne. Le jeune garçon reprit doucement son esprit, et il entendit un:

« Ça Ça va mieux ? »

Il regarda la personne dans les yeux, et quand il remarqua que c'était un homme, il se mit a paniquer et criait, effrayé. Il allait lui faire du mal! Comme cet homme... Cet homme, qui lui avait laissé des cicatrices, autant mentales que physiques. Indélébiles. Il recula, et au passage, il accrocha son haut, le déchirant a l'épaule et laissant a vue une cicatrice rouge et irritée, ce qui fit paniquer le jeune norvégien encore plus qu'avant. C'était possible. Le jeune garçon cacha sa cicatrice et se recroquevilla dans un coin, tentant de se calmer. Cet homme allait lui faire du mal, si il l'attrapait? Mais il allait l'attraper, car Lukas, étant trop affaibli, ne pouvait se lever. Il était pris au piège ici, entre cet homme, et des inconnus, qui, pour certains, pouvaient être mal intentionnés aussi. Il cacha son visage dans ses mains, serra le sac avec ses achats contre lui, avec son inhalateur. Étant près du chapiteau, il entendit soudainement une voix féminine:

« Cirque de Mulhouse ! Je cherche mon frère Elryc Pettersen, savez-vous où est-il ? »

Un cirque? Pettersen? Une Nordique? Lukas ne s'occupait pas des nouvelles. Ce contre quoi il était bloqué était un cirque? Et cette personne parlait aux gens du cirque? Pourtant, même si il était pas forcément en bonne condition lorsqu'il était venu, il n'avait vu personne appartenant a ce cirque. Il souhaitait pouvoir explorer les pensées de la personne qui avait parlé, mais il était trop faible pour ça. Soudainement, Lukas entendit un cri qui le ramena dans son passé:

«LACHEZ-MOI ! »

Ce cri était le même que lui avait lâché lorsque son agresseur l'avait attrapé. Il voulu chercher l'origine de ce cri, mais ce cri lui rappela son calvaire et il se mit a trembler de tous ses membres.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Ven 3 Mai - 17:32


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Dans chaque étoile,
Cherche la réponse,
Dans chaque bougie,
Éclaire l’obscurité,
Et trouve le chemin
De la vérité… »


Alors c'était un piège, il s'était fait avoir comme un débutant ? Furieux il le fut et plus encore quand il reconnut une de ses élèves crier:


«LACHEZ-MOI !-»

Il s'approcha du dompteur et lui prit l'épaule, ce simple contact provoqua une terreur inouïe en l'homme qui ne put plus bouger paralysé par la puissance mentale du directeur.

Le dompteur se mit à trembler en pleurant comme un bébé et s'affala à genoux...Adrien lui modelait l'esprit avec un facilité inouïe. Il eut à peine le temps de prononcer le début de «
vérité » que l'homme déballa tout:

« Je...je ne sais pas grand chose...juste des rumeurs au sein de la troupe...Des télépathes ...je crois qu'il veulent détruire l'é...co....cole ! »

Le directeur d'un simple et minuscule effort avait sondé l'esprit de l'homme, un brave homme né au cirque qui aimait bien ses bêtes et ne vivait que pour elles.

Le directeur se calma et s'aperçut qu'instinctivement il avait créé une protection mentale autour de ses élèves, protection qui se brisa soudain....

Le spectacle qu'il aperçut le désola des dizaines de personnes étaient à genoux en larmes et on entendait des embouteillages...Et encore il n'avait pas donné toute sa puissance.

Il se retourna vers ses deux élèves:

« Tout va bien ? »

Il était tout à fait différent du puissant télépathe effrayant d'il y a deux minutes. A présent calme il souriait.

Il aperçut le jeune homme recroquevillé dans un coin avec son tee-shirt déchiré à l'épaule laissant voir une cicatrice, il avait de longs cheveux argentés et des yeux bleus apeurés.

D’un seul regard à l’intérieur de son âme le puissant directeur sut la raison de sa terreur alors il posa une main sur son front et aux yeux de l’adolescent il devint une femme, sa mère, qui lui souriait en répétant :
« Tout va bien viens avec moi. »

Mais l’adolescent se méfia d’autant plus…

Le directeur soupira et posa la main sur le front de l’adolescent en endormissant son esprit peu à peu dans un état de semi sommeil où il faisait un doux rêve, des rêves roses ayant peuplé cette manipulation mentale. L’adolescent était cependant encore semi conscient et cette manipulation d’une extrême complexité n’allait durer que quinze minutes il fallait donc se dépêcher.

Avec douceur le directeur prit le jeune homme sur son dos et murmura à l’autre élève :


« Partons d’ici…J’ai senti une forte présence mentale dans l’école, je pense qu’un intrus s’ y est glissé…Si tu veux des réponses pour ton frère d’après ce que j’ai survolé tu ferais mieux de me suivre ! »

[ HRP : A vous ^^]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Ven 3 Mai - 19:24

  • Hurry! Hurry! J'ai un mauvais sentiment sur ce qui se trame derrière ~

    Elle aperçut après avoir bien hurlé comme une jeune fille en détresse le directeur approchait. Enfin. Elle le regardait, hypnotisée par sa présence. Une des rares fois où pour une fois elle s’est sentie elle-même protégée. Ce n’était pas comme elle avait peur, elle n’avait pas peur d’un simple homme tel que ce dompteur, c’était plutôt l’antre du cirque qui faisait froid dans le dos. Elle lui aurait facilement inclut une idée dans sa tête pour qu’il déguerpisse. Après tout elle avait tout simplement joué le jeu, pour approcher le directeur. Celui-ci semblait avoir un don hors norme, comme l’avait précisé ses informations. Elle réussi à faire un blocage mental, chose facile pour son esprit détraqué. Le mensonge était devenu sa propre réalité, sa mémoire assez confuse par moment. En particulier en cet instant. Le faisait-elle tout simplement exprès ?

    D’après ce que venait de dire le dompteur, le cirque souhaitait détruire Dream Land School. Absurde, on ne détruit pas un lieu de télépathes. Ce qu’elle détestait chez les terrorisants, c’est que souvent les idées divergeaient pour imposer le règne des télépathes. Elle, elle avait les idées claires. La question longtemps étudiée, elle pensait que l’idéal était bien sûr de faire une sorte de coup d’état, ou bien encore de valoriser les hauts postes aux télépathes. Mais tout cela sans être vu bien sûr, la corruption était sûrement le meilleur moyen dans ce monde pourri jusqu’à la moelle. Inquiet le directeur semblait vouloir en savoir plus sur l’état des deux élèves. Le jeune adolescent aux cheveux argentés semblait vraiment mal au point, elle aurait juré qu’il était presque en train de mourir, mais son sort lui était égal. Elle ne le connaissait pas vraiment.

    « Tout va bien ? »

    Elle hocha la tête et répondit un léger ‘’oui’’, puis son regard se posa sur l’élève plus fragile. Il faudrait peut-être songé à le rapatrier dans un endroit serein, pas à côté de ce cirque maudit en tout cas ! « Monsieur faites quelque chose », insista Hortense pour mettre encore plus de pression à l’adulte. Cet élève était après tout aussi un télépathe, chose qui se confirma après qu’elle sonda brièvement sans se faire remarquer leur esprit. Juste de quoi analyser un peu plus en profondeur la situation et tout cela grâce à un simple regard. Le directeur sembla prendre les choses en main, il était beaucoup plus doué que ce qu’elle pouvait croire. En faite il n’était pas un vrai incapable comme elle le croyait si bien.

    « Partons d’ici…J’ai senti une forte présence mentale dans l’école, je pense qu’un intrus s’ y est glissé…Si tu veux des réponses pour ton frère d’après ce que j’ai survolé tu ferais mieux de me suivre ! », dit-il en prenant le cheveux argenté sur ses épaules.

    Elle écarquilla les yeux, puis se concentra en fermant ses paupières. Elle aussi réussi à détecter cette présence. Similaire à ce qu’elle avait senti sous le chapiteau, tout cela ne laissait qu’un mauvais présage. Ce cirque avait bien plus de ressource qu’elle, et pourtant elle n’était pas si mauvaise que ça. Elle espérait juste que le directeur puisse contrer leurs capacités accrues en télépathie. Elle commença à se hâter vers l’école en suivant le directeur de près, puis sur le chemin elle posa son regard dans celui de l’adulte, avant d’affirmer ce qu’elle avait senti.

    « Monsieur…J’ai moi-même senti cette espèce d’onde mentale…tout simplement si étrange –elle marqua une pause, un peu à court de souffle- …Mais…je veux dire…que…vous savez j’ai été prise dans une puissante illusion monsieur…et pour le bien des télépathes de l’école… -elle reprit une longue inspiration -…Je voulais vous mettre en garde…ils ont peut-être beaucoup plus de ressources que ce que l’on pourrait affirmer »

    Elle ne faisait pas ça pour l’aider comme une amie, mais plutôt en pensant aux biens de tous les télépathes. Elle ne savait pas ce que tramer le cirque, mais si il voulait détruire l’école, seul lieu où on pouvait instruire les télépathes et de nouvelles générations d’opposant à l’humanité dite normale. Alors cette école était un pion important sur son chéquier. Elle était ambitieuse dans la perspective d’un renversement de pouvoir entre télépathes et civils. Mais ce qu’elle voulait le plus c’était son frère Elryc, alors elle continua de suivre le directeur jusqu’à Dream Land School. Les ondes semblaient plus fortes et elle sentit une légère pression dans sa tête. Elle semblait voir les images se déformaient comme si quelqu'un essayait de pénétrer dans son esprit. Elle posa sa main contre son front, c'était assez douloureux, mais plus supportable. Elle avait vécu pire, comme dans ce centre de détention en Norvège où ils avaient mis au point des annulateurs d'ondes. Peut-être que des amplificateurs existaient aujourd'hui?

    « Monsieur …je crois que cette onde…aie… -expression nerveuse sur le visage -…cette onde…vient en faite des dortoirs à l’école… Qu’est ce que je peux faire…pour aider ? »


    Elle jeta un dernier coup d'oeil au garçon aux cheveux argentées, se demandant pourquoi était-il mal en point? Elle se demanda si il fut la proie des gens du cirque ou si c'était autre chose? Elle détourna son regard vers les yeux du directeur, qu'allait-il faire pour protéger son école et pour cet ado? Elle donna quelques tapes sur le dos de l'autre étudiant en attendant devant le portail et murmura doucement mentalement en examinant d'une rapidité extrême son esprit. Il était lui aussi norvégien, oh un compatriote! Elle se demanda sur le coup si lui aussi avait été victime des persécuteurs à cette époque. Si on lui avait enlevé sa famille...si il avait tout perdu...tout perdu...n'avoir plus aucun repaire dans ce monde atroce...où tout le monde était son ennemi...comme elle...

    * Lukas…peux-tu te réveiller ? *


    Le murmure d'une voix cristalline et pure, tel l'écho d'une sirène qui chante. La phrase mentale se voulait être rassurante et bienveillante. Chose dont Hortense n'avait plus eu l'habitude de faire depuis si longtemps, elle avait sûrement perdu la main ~


Dernière édition par Hortense Pettersen le Ven 3 Mai - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Ven 3 Mai - 22:52

Après le cri, Lukas sentit la personne s'éloigner de lui pour aller vers l'origine du cri. Le jeune voulait regarder, voir qui était cette personne, mais, la peur l'en empêchait... Déjà qu'il était pas mal, pour pas dire carrément, effrayé avant le cri alors après le cri c'était encore pire. Il entendait soudainement des pleurs, une phrase, quelques pensées qu'il pouvait a peine entendre a cause de son épuisement. Il entendit encore des pleurs,venant d'autres personnes. Mais il ne s'en occupa plus. Il voulait retourner dans sa chambre, a l’École, le seul endroit ou il se sentait en sécurité. Il voulait retourner a ses dessins, créations, il voulait retourner dans son monde. Son monde a lui, sécurisé.

Il entendit une voix, la voix de la personne qui lui avait administré l'inhalateur:


« Tout va bien ? »

La personne semblait s'être calmée, comme il l'avait légèrement sentie énervée juste avant. Soudainement, Lukas sentit un regard sur lui, et la voix féminine entendue plus tôt:

« Monsieur faites quelque chose »

Le peu qu'avait pu entendre Lukas lui permit de savoir que la voix féminine était insistante. Il ne savait pas pourquoi. Elle devait surement parler de ce cirque bizarre, ou de l'homme qui l'avait faite hurler. L'autre regard était aussi sur lui, l'homme qui l'avait aidé s'approcha de lui, Lukas sentit la main adulte sur son front, eu un frisson, et il remarqua soudainement qu'il était devenue une femme, sa mère.

« Tout va bien viens avec moi. »

Ce n'était pas elle! Ce n'était pas sa mère. Elle n'était pas a coté de lui. Sa méfiance augmenta, et ça, l'homme l'avait remarqué. Cela le fit soupirer. Lukas sentit a nouveau la main sur son front, et se sentit soudainement plongé dans une espèce de sommeil partiel. Il sentit une espèce de rêve rose l'envahir et laissa tomber sa tête en avant, comme si il était complètement endormi. Mais il ne se sentait pas complètement endormi. Le jeune garçon se sentit soulevé, et porté, surement par l'homme qui l'avait endormi. Si il n'était pas dans cet état, il aurait déjà paniqué. Surement encore pire qu'il l'avait été avant d'être endormi. Il entendit des murmures, trop faibles pour qu'il les comprennent. Mais il put entendre la voix féminine:

« Monsieur…J’ai moi-même senti cette espèce d’onde mentale…tout simplement si étrange …Mais…je veux dire…que…vous savez j’ai été prise dans une puissante illusion monsieur…et pour le bien des télépathes de l’école…Je voulais vous mettre en garde…ils ont peut-être beaucoup plus de ressources que ce que l’on pourrait affirmer »

Trop épuisé, il ne compris pas de quoi elle parlait. Et ça continuait:

« Monsieur …je crois que cette onde…aie…cette onde…vient en faite des dortoirs à l’école… Qu’est ce que je peux faire…pour aider ? »

Il sentit d'abord des tapes dans son dos, puis ensuite un murmure dans son esprit, un murmure qui semblait rassurant, de la même voix que celle qui avait parlé. Elle dit:

* Lukas…peux-tu te réveiller ? *

Lukas frémit, remua un peu, et regarda la fille qui lui avait parlé, sans vraiment remarquer qu'il était sur le dos de l'homme, donc sans paniquer. Le garçon toussa légèrement, et il commençait a avoir envie de vomir et une migraine.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien Olonaie
Directeur de Dream Land School
Directeur de Dream Land School
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Classe/Travail: Directeur
Numéro d\'étudiant: 123

MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Lun 6 Mai - 22:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adrien ferma les yeux à la remarque de la jeune fille. Il devait se concentrer… Il prit la main de Hortense et créa une bulle immatérielle protectrice autour des deux élèves.

«  Oubliez… » murmura-t-il.

Autour d'eux les gens cessèrent de crier et tout le monde autour du cirque cessa soudain de pleurer comme si la douleur calmée par cette puissante pensée rose avait cessé…

C’était un niveau de télépathie maîtrisé seulement par une poignée de puissants télépathes. Le directeur la maîtrisait sur six kilomètres et pour une seule information à chaque fois…même si ses pensées pouvait atteindre cinquante kilomètres…

Hortense et Lukas grâce à la bulle protectrice invisible qui venait de se briser n’avaient pas été touchés.

Il soupira :


«  Être directeur demande des sacrifices…Si j’ai préféré me couper de vous c’est pour vous éviter d’avoir à subir ces sacrifices…Vous devez apprendre à ne pas avoir peur de demain…Je ne suis pas un exemple pour vous…Mais si je peux faire marcher un endroit qui vous aide alors je le ferai… »

Un voile de tristesse était passé un instant devant les yeux de l’homme. L’image d’une femme passa un instant dans son esprit.


« Monsieur …je crois que cette onde…aie…cette onde…vient en faite des dortoirs à l’école… Qu’est ce que je peux faire…pour aider ? »
demanda la jeune élève semblant souffrir.

«  Fermez les yeux! » ordonna le directeur sentant l’esprit de l’autre élève émerger doucement du semi sommeil.

Il posa avec douceur l’élève à terre et posa sa main sur ses yeux avant d’effleurer les paupières d’Hortense.

A présent les deux élèves pouvaient voir de fins souffles grisâtres qui tempêtaient autour d’eux devant le bâtiment des dortoirs.


«  Ce sont des furtifs, des pensées transformées en cauchemars si habilement qu’ils sont invisibles à moins d’un très haut niveau de maîtrise… »

Il sentit son front le brûler, il avait pris une teinte grisâtre et sourit malgré la souffrance:


«  Et au prix de quelques douleurs mais cela va cesser… »

Il croisa une femme à lunettes et aux cheveux bruns.


«  MONSIEUR LE DIRECTEUR ! » cria-t-elle.

«  Allez chercher les élèves et emmenez les tous dans le petit bois à l’infirmerie un mal ronge Dream School! » ordonna-t-il d’une voix ferme.

«  Bien monsieur le directeur ! » dit la secrétaire en se tenant la tête en larmes.

Il grimaça son nez s’était mis à saigner il se reconcentra il devait maîtriser la douleur…il ne devait pas avoir peur…il devait diriger ces ondes parasites vers lui.

Elles étaient puissantes mais…

Être directeur demande des sacrifices…

Il regarda Hortense et Lukas et leur dit:


«  Vous devriez rejoindre les autres dans le petit bois j’ai beau vous protéger par barrière mentale cela ne durera pas longtemps! »

Il sourit, soudain il entendit un gémissement , il accourut à sa source.

Le renard rouge aux yeux d’or nommé Harry gémissait se débattant au sol comme agonisant.

Le directeur s’accroupit près de l’animal et passa la main devant ses yeux en pensant:

*  Tu vas devoir être courageux Harry, on va sûrement combattre un ennemi puissant mais je sais que tu peux le faire! Calme Harry calme…calme.*

Le directeur réussit à stabiliser les pensées de l’animal qui se releva encore tremblant. Son front avait encore monté en température ayant pris sur ses épaules la souffrance du renard le temps qu’il se calme….

Maintenant ils allaient devoir travailler en équipe.

Il y avait plusieurs raisons pour lesquelles il défendrait cette école l’image du petit garçon blond de neuf ans qui passa dans son esprit était l’une d’elle.

Il essuya son nez d’un mouchoir et son regard se fit dur.

«  Allons y Harry ! » murmura-t-il.

Le renard glapit.

Il suffisait à présent de suivre les souffles gris.

Soudain il remarqua que ses élèves étaient encore présents.

Il grimaça mécontent et leur adressa une pensée:


*  Que faites vous ici ? Allez vous abritez avec les autres dans le petit bois! *

[ HRP: A vous ^^]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Sam 11 Mai - 15:49

  • Comme si elle allait l'écouter comme une élève docile

    Indomptable norvégienne, ou luit avait ordonné de s’abriter dans les bois avec tout le reste de l’école. Etre en sécurité, oublier ses peurs. Elle n’avait pas peur, pas froid aux yeux. Un manque du sens de la réalité, elle ne craignait pas la mort dans son esprit dérangé. Elle s’était sentie froissée quand le directeur lui avait dit de se mettre à l’abri. Elle avait vécu tant de choses, elle voulait réaliser cette chose qu’elle ne pouvait se permettre de ne pas s’immiscer dans cette bataille. Son expérience était grande, elle avait souvent soufflé des rêves, une idéologie à des personnes, changeant complètement leur façon de vivre et parfois même leur caractère. Elle travaillait dans la subtilité, cette chose non-voyante, pas comme ces abrutis du cirque qui se faisait bien trop remarquer. Elle regarda son faible compagnon d’infortune, si elle pouvait l’appeler comme ça. Ils avaient en effet étaient tout les deux laissaient sur place par le directeur. Elle agrippa doucement son bras et chercha son visage, elle chercha son nom dans les pensées. Chose assez simple pour un télépathe comme elle. Il se nommait donc Lukas. Elle fit un sourire et essaya de transmettre une pensée douce. Il était lui aussi Norvégien, ils étaient tout les deux de la même origine. Alors pourquoi ne pas s’aider ?

    * Lukas…dis-moi tu peux te lever ? Je ne compte pas laisser cette opportunité de côté. *

    Elle l’aurait bien porté sur son dos si c’était un homme, mais elle préféra servir de béquille. Sans attendre une réponse de sa part, sa folie l’a guida de suivre le directeur parti à la rescousse de son renard. Hortense émit quant à elle un léger sifflement mélodieux. Une fourrure grisâtre sortit de sa chevelure dorée. Elle s’était cachée durant tout ce temps, ou plutôt dissimuler dans l’invisibilité. Le renard fit un bond sur le sol. La jeune norvégienne quant à elle, plissa les yeux afin d’essayer de distinguer ces poussières gris éparpillaient sur le sol de l’école. Semblant indiquer un chemin à suivre. Elle fit quelques pas, afin d’apercevoir ce que faisait le directeur tout en soutenant Lukas.D’une façon énigmatique elle afficha un sourire, pourtant ses yeux pouvaient laisser voir une expression des plus sérieuses. Elle ne rigolait pas. Elle ne rigolait plus depuis fort longtemps

    « Olonaie, je pourrais plus vous être utile que vous ne le croyez. Vous devriez peut-être songer à arrêter de vous battre stupidement seul alors que de l’aide est à votre portée de main. J’ai beaucoup d’expérience…même trop dirais-je pour mon âge. Alors je reste ! »


    Sans plus attendre elle emboîta le pas au directeur. Elle était franche, même face au directeur. Ce n’était pas non plus comme si il était haut dans son estime. Il avait beau être télépathe, elle trouvait son ambition bien trop dérisoire pourtant. Juste elle avait raison, juste elle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   Dim 2 Juin - 16:51

Lukas entendait peu à peu les voix plus clairement, dont celle de l’adulte, qui avait dit un mot, qui devait surement servir aux gens aux alentours :

« Oubliez… »

Cela n’avait été qu’un faible murmure, mais Lukas, excepté son envie de vomir, et sa migraine, avait entendu plus ou moins bien ce murmure. Les cris que Lukas pouvait entendre aux alentours cessèrent soudainement et le calme se fit plus ou moins, jusqu'à ce que le directeur parle :

« Être directeur demande des sacrifices…Si j’ai préféré me couper de vous c’est pour vous éviter d’avoir à subir ces sacrifices…Vous devez apprendre à ne pas avoir peur de demain…Je ne suis pas un exemple pour vous…Mais si je peux faire marcher un endroit qui vous aide alors je le ferai… »

Lukas regarda un peu partout, passant par le directeur et la fille, puis ne bougea plus. Soudain, la voix du directeur retentit a nouveau, disant :

« Fermez les yeux ! »

Il se sentit soudainement posé par terre, et une main posée sur ses yeux le fit paniquer légèrement, car il ne voyait rien. Ce qu’il voyait maintenant n’était pas rassurant du tout, des espèces de choses grises, se demandant ce que c’était, le directeur répondit directement :

« Ce sont des furtifs, des pensées transformées en cauchemars si habilement qu’ils sont invisibles à moins d’un très haut niveau de maîtrise… »

Lukas remuait un peu plus, essayant inconsciemment de faire bouger la main du directeur, qui parla a nouveau :
« Et au prix de quelques douleurs mais cela va cesser… »

Soudainement, Lukas entendit une voix féminine inconnue, qui s’écria :

« MONSIEUR LE DIRECTEUR ! »

« Allez chercher les élèves et emmenez les tous dans le petit bois à l’infirmerie un mal ronge Dream School! »

« Bien monsieur le directeur ! »

La femme semblait pleurer, cela s’entendait a sa voix, enfin ce n’était peut être pas sur. Lukas remarqua soudainement que le nez du directeur saignait et ne fut pas rassuré. Celui ci parla soudainement :

« Vous devriez rejoindre les autres dans le petit bois j’ai beau vous protéger par barrière mentale cela ne durera pas longtemps! »

Soudainement, l’adolescent entendit une voix lui dire :

* Lukas…dis-moi tu peux te lever ? Je ne compte pas laisser cette opportunité de côté. *

Lukas essaya de se lever, et sentit l’adolescente l’aider a tenir debout une fois qu’il eut réussi a se lever. Il se laissa emmener par cette fille qui avait décidé de suivre le directeur la ou il est parti. Lukas fixait l’adolescente et le directeur qu’ils avaient rattrapé et qui semblait mécontent de les voir ici, et non pas a l’abri.

« Olonaie, je pourrais plus vous être utile que vous ne le croyez. Vous devriez peut-être songer à arrêter de vous battre stupidement seul alors que de l’aide est à votre portée de main. J’ai beaucoup d’expérience…même trop dirais-je pour mon âge. Alors je reste ! »

Lukas se demandait si lui, qui était en mauvais état depuis un moment, pouvait aider ou non… En espérant que ces personnes soient de confiance… Mais il n’osait pas poser la question…




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontres amicales ? et illusions [Event 2] [Adrien et Hortense]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Labyrinthe des illusions
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Post School :: Archives :: Vieux Rps-
Sauter vers: